Coronavirus SARS-CoV-2 et infection Covid-19

Le Dr Pascale MINIOU publie des informations sur la pandémie de Covid-19 et le SARS-CoV-2 depuis le 14 mars 2020.

Les articles ont été tranférés sur le blog le 20 avril 2020 et les publications se font dorénavant sur le blog "Coronavirus SARS-CoV-2 et infection Covid-19" associé au Site Internet du Cabinet Médical.

 

  • Certificat numérique Covid Européen

    En Europe, les États membres sont tenus de commencer à délivrer les premiers certificats dans les six semaines suivant la date de début du 1er juillet, s’ils ne l’ont pas déjà fait.

    " L'objectif déclaré du certificat numérique COVID est de permettre aux personnes de se déplacer entre les pays de l'UE sans devoir être mises en quarantaine ou subir des tests supplémentaires de dépistage du coronavirus. Toutefois, selon le règlement, les États membres peuvent imposer des restrictions supplémentaires aux voyages dans les cas où “des mesures supplémentaires sont nécessaires pour préserver la santé publique”. "

    Lire la suite

  • Pour la liberté

    " Une nouvelle forme authentique de résistance pacifique est en train d’émerger. "

    " Des personnes du monde entier se réunissent le même jour pour une marche pour la paix et la liberté.  "

    " Il s’agit simplement de partager des valeurs communes. "

    " (...) aspiration commune à se connecter les uns aux autres et à faire de la liberté et de la paix les nouveaux fondements d’une société mondiale. "

    Lire la suite

  • Gibraltar - juillet 2021

    Capture d e cran 2021 07 18 a 06 58 43

    • la vaccination anti-covid a été débutée le 9 janvier 2021, au 14 juillet il est noté que 38 339 personnes ont reçu 2 doses de vaccin et que 39 294 ont reçu au moins une dose. 
    • la courbe du nombre de cas qui suit le début de la campagne vaccinale ne ressemble pas à une courbe classique d'épidémie virale (montée et descente rapide + degré de symétrie). NB: concernant les recherches antérieures sur les vaccins anti-coronavirus,  il avait été constaté une "facilitation" post-vaccinale initiale de la pathologie provoquée justement par des coronavirus (ce qui peut expliquer cette flambée des cas post-vaccinaux, d'autant plus que la campagne vaccinale se déroulait en période d'épidémie active)   
    • alors que la mortalité a été faible au début de la pandémie (10 décès en 2020), Gibraltar enregistre depuis un des taux de mortalité les plus forts rapportés à la population générale (dont 70 décès à la date du 27 janvier, en moins de 3 semaines après le début de la vaccination (*))
    • un 1er cas de variant delta détecté à Gibraltar début juin 2021 puis apparition de plus en plus de nouveaux cas depuis fin juin 2021 (alors que la vaccination 2 doses pour plus de 99% de la population est atteinte depuis fin mai), qui s'accentue à partir du 9 juillet (11 cas) avec une nette accélération le 13 juillet (23 cas), ce qui correspond donc à une reprise épidémique (au variant delta) dans la population la plus vaccinée en Europe (!),
    • la hausse actuelle des des cas de Covid-19 n'est pas (ou pas encore) corrélée à une augmentation du nombre de décès liés à la Covid-19. 

    HYPOTHESES

    1. le variant delta est très contagieux mais peu dangereux (NB: ce qui rendrait possible une immunisation naturelle spontanée de la population non vaccinée contractant cette nouvelle forme de Covid-19 sans saturer les hôpitaux avec des formes graves ?) 
    2. la vaccination protège des formes graves (même si les vaccins fabriqués à partir de la souche initiale du SARS-CoV-2 ne protègent pas des variants ... ?)
    3. la saison (pour ce type de virus il y a effectivement habituellement une diminution de la mortalité en période estivale) 
    4. il y a moins de personnes vulnérables au virus qu'en début 2021 

    La population de Gibraltar en 2021 est de 33 840 (Source : Le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies => https://countrymeters.info/fr/Gibraltar).

    (*) source: communiqué du gouvernement de Gibraltar "Government regrets to confirm death from COVID-19 - 92/2021" => https://www.gibraltar.gov.gi/press-releases/government-regrets-to-confirm-death-from-covid-19-922021-6637

    Lire la suite

  • Comment la France doit-elle s’organiser pour faire face aux épidémies ? rapport du Pr RAOULT en 2003

    Rapport remis au ministre de la Santé de l'époque, Jean-François Mattei, mais non vraiment pris en compte du fait de la période de canicule à la même période.

    Lire la suite

  • Vous avez-dit " AUTORITE " ?

    Le 16 juillet 2021, à Annecy, Olivier VERAN a évoqué une " ultra-minorité " qui s'oppose à la vaccination et précisé que selon lui, " n'y a pas de défiance contre le gouvernement " mais il croit " qu'il y a une défiance contre la notion même d'autorité, qu'elle soit morale, qu'elle soit scientifique - ce sont des gens qui ne croient pas à la science, qu'elle soit politique - ce sont des gens qui ne me croient pas, mais aussi médiatique - c'est à dire qui ne vous croient pas (...) " en s'adressant aux journalistes présents.

    Qu'est-ce que la notion d'autorité au sein d'une nation ? Est-ce similaire en France et en Chine ?

    Lire la suite

  • Le vaccin anti-covid antigénique (de fabrication plus traditionnelle) a moins d'effets non attendus que les vaccins géniques

    Du point de vue du Pr Didier RAOULT (*), il y a moins de risque d'effets inconnus avec ce vaccin traditionnel à virus inactivé (donc pas un vaccin génique faisant fabriquer la protéine Spike par notre organisme mais un vaccin provoquant une réponse immunitaire classique avec lequel tous les types de réponses de notre système immunitaire sont activés. Le processus de fabrication et les modes d'actions sont connus, reproductibles et similaires à ceux des vaccins anti-grippe. Les vaccins géniques à ADN ou à ARNm "manipulent" nos cellules pour qu'elles jouent le rôle "d'usines de production" de la protéine Spike (retrouvée à la surface du SARS-CoV2 et impliquée dans le mécanisme pathogène), ce qui a été à l'origine de phénomènes imprévus et anormaux, dont on ne s'est rendu compte qu'après plusieurs mois (par ex. les thromboses chez les femmes, les myocardites chez les jeunes.

    Plus de 200 vaccins sont en cours d’étude/évaluation, dont quatre d'entre-eux sont autorisés en France (mais aucun n'est un vaccin "classique" à virus inactivé):

    • Comirnaty® du laboratoire Pfizer/BioNTech depuis le 21 décembre 2020 (ARNm)
    • Spikevax® du laboratoire Moderna depuis le 6 janvier 2022 (ARNm)
    • Vaxzevria® du laboratoire AstraZeneca depuis le 29 janvier 2021 (ADN vecteur viral)
    • COVID-19 Vaccine Janssen® du laboratoire Janssen-Cilag international depuis  le 11 mars 2021 (ADN vecteur viral)

    NB:

    • par ex. le vaccin chinois CoronaVac de Sinovac est un vaccin inactivé de fabrication traditionnelle 
    • le vaccin de Sanofi-GSK (non encore sur la marché) est à base de protéines recombinantes et c'est directement un des antigènes du SARS-CoV2 qui va stimuler l'immunité (il s'agit de la protéine S ou spike du SARS-CoV2, par insertion la séquence génique de celle-ci dans un plasmide - qui est de l'ADN qui se réplique de manière autonome à l'intérieur d'une cellule => c'est cette unité de base qui sera répliquée en grande quantité dans des cellules cultivées en laboratoire (qui joueront le rôle d'usine de production, et donc pas nos propres cellules comme pour les vaccins anti-covid à ADN vecteur viral ou à ARNm). Les protéines S produites sont extraites et purifiées. NB: la formule vaccinale est réalisée par Sanofi et GSK apporte les adjuvants (les mêmes que ceux utilisés pour les vaccins anti-grippe H1N1 ...  => fiche-adjuvants-vaccin-h1n1-2009.pdf).

    (*) Vidéo Pr RAOULT => https://www.youtube.com/watch?v=VY_5JCxUsrc

     

  • Du Serment d'Hippocrate au Conseil de l'Europe

    Des principes et obligations existent depuis plus de 2000 ans ... 

    Lire la suite

  • De la notion de (non)validité d'un consentement à la notion d'atteinte à la dignité

    " Ne pas pouvoir accéder à une information indépendante sur les médicaments est la première des pauvretés, des inégalités et des vulnérabilités. Toute personne a le droit à une information claire, loyale et appropriée.

    Cette information conditionne la validité du consentement libre et éclairé qui est un principe fondamental de notre droit.

    Nier cette autonomie revient alors à porter atteinte à la dignité de la personne humaine. Or, s’agissant des vaccins contre la Covid-19, la communication officielle, en direction du public, sur le rapport bénéfice/risque de ces médicaments heurte plusieurs dispositions de la loi (au sens large), dont le Code de la Santé publique. "

    Lettre de l'association Bon Sens aux députés et sénateurs => https://bonsens.info/lettre-aux-deputes-et-senateurs/

    Lire la suite

  • La Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations

     " La Ligue reçoit de nombreux appels de citoyens désespérés, certains souffrant de multiples pathologies et ne pouvant prendre le risque d’une vaccination expérimentale, d’autres manifestant la peur de perdre leur emploi ou de voir la santé de leurs enfants abîmée définitivement. Nous ne pouvons répondre à tous les cas de détresse individuelle. "

    La LNPLV invite chacun.e à résister par des moyens non-violents

    • ne pas céder au chantage en courant se faire vacciner
    • réorganiser sa vie avec ses proches et son réseau local pour contourner la ségrégation sanitaire 

     

    Lire la suite

  • La Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations

    • Le 16/07/2021

     " La Ligue reçoit de nombreux appels de citoyens désespérés, certains souffrant demultiples pathologies et ne pouvant prendre le risque d’une vaccination expérimentale, d’autres manifestant lapeur de perdre leur emploi ou devoir la santé de leurs enfants abîmée définitivement. Nous ne pouvons répondre à tous les cas de détresse individuelle. "

    La LNPLV invite chacun.e à résister par des moyens non-violents

    • ne pas céder au chantage en courant se faire vacciner
    • réorganiser sa vie avec ses proches et son réseau local pour contourner la ségrégation sanitaire 

     

  • Incitation à la vaccination et identité numérique, le point de vue du physicien Philippe GUILLEMANT

    Philippe GUILLEMANT est un physicien français qui a élaboré une théorie " qui explique le mécanisme des synchronicités, ces coïncidences mystérieuses que nous attribuons souvent au hasard, faute d'en comprendre les causes ", c'est la théorie de la Double Causalité ou de l'Espace-Temps flexible, "qui s'intéresse avant tout à la délicate question de notre libre arbitre dans un monde où notre futur serait déjà réalisé, mais perpétuellement en train de se modifier, sous l'influence de nos intentions et de nos observations." (cf. livre La Route du Temps - 2014).

    Il mène aujourd'hui une recherche fondamentale en physique de l’information.

    Site Internet de Philippe GUILLEMANT => http://www.guillemant.net/

    AVERTISSEMENT - Cette théorie bouleverse ce qui nous a été enseigné de manière conventionnelle.

    Lire la suite

  • Synthèse de REINFOCOVID et SANTE LIBRE

    " Les informations scientifiques contenues dans le document ne sont pas des recommandations médicales. Elles sont issues d’une synthèse de la littérature scientifique et sont destinées à éclairer les citoyens et les patients et à ouvrir un dialogue avec leur médecin lors de la consultation médicale, voire à apporter à ce dernier des informations dont il n’aurait peut-être pas connaissance. Elles ne doivent pas être utilisées en automédication. "

    • Il existe de nombreuses études internationales qui montrent qu'un traitement précocepeut réduire de manière significative le risque de Covid-19 grave ou mortel
    • Un traitement précoce est essentiel pour prévenir la progression de la maladie
    • Un traitement précoce a pour but d'éviter l'hospitalisation
    • Cette revue fait la synthèse de l’utilisation du Zinc, de la Vitamine D, de l’ivermectine, de l’hydroxychloroquine, de l’azithromycine, de la doxycycline, de l’aspirine et descorticostéroïdes dans le traitement précoce du Covid-19.SIV

    SI VOUS PRESENTEZ DES SYMPTOMES EVOQUANT LA COVID-19, CONSULTEZ UN MEDECIN

    Lire la suite

  • Obéissance par soumission

    " Quand un choix se fonde sur des allégations mensongères, il ne peut être qualifié de volontaire."

     

    En ce qui concerne les vaccins géniques anti-covid:

    • la balance bénéfices/risques ne sera connue qu'en 2022 ou 2024 selon les produits

    • il n'est pas prouvé que la vaccination interrompte la circulation du virus, ni qu'elle n'est pas susceptible de sélectionner des variants

    • ils sont issus d'une nouvelle technologie (il ne s'agit pas de vaccins antigéniques classiques) et ne disposent que d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle

    • lorsqu’il y a un effet indésirable précoce après une vaccination anti-covid, dans 28% des cas il est grave 

    • les effets secondaires à long terme sont inconnus car aucune étude de génotoxicité ou de cancérogénicité n'a pas été réalisée

    Lire la suite

  • Lettre ouverte d'un anthropologue chercheur

    Jacques Pollini, PhD, anthropologue chercheur (https://www.researchgate.net/profile/Jacques-Pollini) s'est exprimé sur les traitements précoces de la Covid-19 et la vaccination anticovid le 13 juillet en tribune libre sur Agora Vox => https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-mes-amis-et-ma-234318

    Lettre ouverte à mes amis et ma famille concernant la vaccination contre la COVID-19, version pdf => 20210713-lettre-ouverte-jacques-pollini-.pdf

    Lire la suite

  • Traitement précoce de la Covid-19 (avant J5)

    " (...) la COVID-19 se traite, à condition de soigner précocement, moins de 5 jours après l'apparition des symptômes. J'ai déjà partagé la liste des publications qui montrent cela (https://c19early.com/) mais lisez au moins les méta-analyses portant sur l'efficacité de l'ivermectine, par Kory et al (2021)Hill (2021), et Bryant et al (2021), et cette parution récente (Cadegiani et al 2021), à propos du « protocole Raoult » de l'IHU de Marseille et d'autres traitements utilisant l'antibiotique azithromycine. Elle confirme ce que l'on sait depuis plus d'un an. Si on traite la COVID-19 dès l'apparition des symptômes, on ne va pas à l'hôpital et on ne meurt pas, sauf si on est très âgé et/ou qu'on a des comorbidités. Et on développe rarement les symptômes dit “COVID long”. La COVID devient alors une maladie bénigne, pas plus grave qu'une grippe. Cela n'est pas une négation de l'existence de victimes. C'est simplement la reconnaissance que les victimes s'expliquent par le fait que la maladie est nouvelle et qu'on a empêché les médecins de faire leur travail en essayant diverses approches pour la traiter, sur la base de leurs connaissance médicales et des recherches préliminaires réalisées en Chine dès février 2020 (Chen et al 2020Gao et al 2020), puis en France et partout dans le monde. Ce que je dis ici n'est pas mon opinion. Il s'agit de faits énoncés par les scientifiques et les médecins qui ont traité des patients COVID en ambulatoire, que chacun peut tenter de réfuter, et que personne n'a pourtant réfutés. Ce que l'on observe depuis plus d'un an, dans les médias et au sein des comités d'experts, c'est le déni de ces faits (Pollini 2020). C'est une inquisition qui cloue au pilori, sans référence crédible, les médecins et chercheurs qui avancent ces conclusions. Les études qui soit-disant réfutent ces faits sont réalisées sur des patients hospitalisés et ayant des symptômes COVID depuis plus de 5 jours, ce qui les rend hors sujet s'il s'agit d'évaluer les traitements précoces, ou sur des effectif réduits de patients jeunes et en bonne santé, ce qui les rend inaptes à détecter un effet significatif, sauf quand on les agrège en faisant des méta-analyses. Garcia-Albéniz et al (2020) et Ladapo et al (2020) ont fait de telles méta-analyses, montrant ainsi des effets positifs significatifs à partir d'études concluant qu'il n'y a pas d'effet. On observe également des fraudes, au moins dans le cas de l'article de Mehra et al (2020) publié par The Lancet. Vous pouvez vérifier tout cela par vous même, en lisant les articles plutôt que les écrits de ceux qui les invoquent pour justifier leur vision ou leur agenda. "

     

    Jacques Pollini, PhD, anthropologue chercheur => https://www.researchgate.net/profile/Jacques-Pollini

    Qui s'est exprimé le 13 juillet en tribune libre sur Agora Vox => https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-mes-amis-et-ma-234318

     

  • Des mutations pourraient accroître la transmissibilité et/ou la résistance de variants aux vaccins géniques

    • Le 12/07/2021

    « Nos données montrent pour la première fois que les mutations présentes dans la protéine Spike du variant Lambda lui permettent d’échapper aux anticorps neutralisants et lui donnent une contagiosité accrue » - chercheurs de l’université du Chili, à Santiago

    Lire la suite