Coronavirus SARS-CoV-2 et infection Covid-19

Le Dr Pascale MINIOU publie des informations sur la pandémie de Covid-19 et le SARS-CoV-2 depuis le 14 mars 2020.

Les articles ont été tranférés sur le blog le 20 avril 2020 et les publications se font dorénavant sur le blog "Coronavirus SARS-CoV-2 et infection Covid-19" associé au Site Internet du Cabinet Médical.

 

L'efficacité réelle des vaccins de Pfizer et de Moderna serait au mieux de 30 % ?

Une analyse par le Pr Peter Doshi (*) des données des dossiers de demande d’approbation des vaccins de Pfizer et Moderna fait apparaîre que leur efficacité est bien inférieure aux données publiées.

(*) associé de l’Université du Maryland chargé de recherche sur les services de santé pharmaceutiques.

=> https://blogs.bmj.com/bmj/2021/01/04/peter-doshi-pfizer-and-modernas-95-effective-vaccines-we-need-more-details-and-the-raw-data/

Traduction française => https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=https://blogs.bmj.com/bmj/2021/01/04/peter-doshi-pfizer-and-modernas-95-effective-vaccines-we-need-more-details-and-the-raw-data/&prev=search&pto=aue

" Comment la France compte-t-elle ses morts ? "

" En France, les décès sont enregistrés de façon systématique depuis plusieurs siècles, dans les registres paroissiaux des sépultures sous l’Ancien Régime, puis dans les registres municipaux de décès tenus par les officiers d’état civil. 

Ces informations sont envoyées à l’Insee, tandis que les certificats médicaux contenant les causes de décès sont protégés par le secret médical et réservés à l’Inserm. L’exploitation de ces deux séries produit en routine une batterie d’indicateurs permettant de suivre la mortalité et les causes de décès avec un grand détail."

Or il faut du temps pour que les bulletins remontent des mairies à l’Insee ou à l’Inserm et soient correctement traités. L’Insee publie le nombre des décès dans le mois qui suit, tandis que le centre spécialisé de l’Inserm, le CépiDc, publie la statistique des causes de décès une ou plusieurs années après, tant est complexe le cheminement des informations. "

Lire la suite

Des décès chez des personnes vaccinées avec le vaccin à ARNm antiCovid-19

Selon le médecin en chef de l'autorité sanitaire de Norvège, "les effets secondaires courants des vaccins à ARNm, tels que la fièvre et les nausées, ont pu entraîner la mort de certains patients fragiles". 

Lire la suite

Vaccins à ADN antiCovid-19

Le vaccin Oxford-AstraZeneca et le vaccin chinois de Cansino nécessitent la production d'un virus, l'adénovirus, qui transporte le matériel génétique vers les cellules de l'organisme de la personne vaccinée. Pour produire ce virus en laboratoire, une lignée cellulaire «hôte» est nécessaire. Ces 2 vaccins utilisent une lignée cellulaire appelée cellules HEK-293. 

Lire la suite

Un vaccin sans inoculation d'agent infectieux est-il un vaccin ?

Les " vaccins à ARNm " ne sont pas des vaccins dans le sens étymologique du terme (qui correspond à l'inoculation d'un agent infectieux) car ils ne contiennent pas d'agent infectieux, ni sous forme atténuée ni sous forme inactivée. Ils contiennent des acides nucléiques synthétiques, qui ne sont pas "vaccinants". L'objectif est d'inoculer des " copies "d'une partie du matériel génétique du SARS-Cov-2 afin de faire produire des fragments d’agents infectieux directement par les cellules de la personne les ayant reçu par injection intramusculaire. Il s'agit donc de faire induire le processus pathologique viral par les cellules de notre corps, au niveau du site d'injection (cellules sont ensuite considérées comme des "cibles" par notre système immunitaire). Ce n’est donc pas le virus dans sa forme atténuée ou inactivée qui est injecté mais " seulement " des molécules d’ARN codant pour la protéine Spike présente à la surface du coronavirus SARS-CoV-2. Cette protéine est comme une « clé d'accès » qui permet au virus d'ouvrir nos cellules afin d'y pénétrer, ce qui déclenche l'infection Covid-19. Ce sont donc nos propres cellules qui se mettent à fabriquer la protéine Spike du SARS-Cov-2.  Le choix actuel de matériel ARN par Pfizer et Moderna a été fait pour que la protéine Spike soit produite directement dans le cytoplasme (contenant tous les éléments nutritifs et organites nécessaires à la vie cellulaire) des cellules de la personne vaccinée, sans passer par le noyau (qui contient le matériel génétique humain, dans les chromosomes). NB: le vaccin russe Spoutnik et le vaccin de AstraZeneca-Oxford sont des vaccins à ADN, le vaccin de Sanofi-Pasteur (non encore mis sur le marché) est un vaccin antigénique (donc un "vrai" vaccin selon la conception historique de ce qu'est un vaccin). Les vaccins à ARNm et à ADN sont en fait de la biotechnologie génétique.

NB: Les molécules d’ARN sont dix fois plus grosses qu’un antigène. Le système de transport mis au point par les laboratoires Pfizer-BioNTech et Moderna est constitué de nanoparticules lipidiques dont la composition est proche de celle des molécules lipidiques impliquées dans la constitution des membranes cellulaires de notre organisme. L'ARNm utilisé est fabriqué par synthèse chimique (ce n'est pas un procédé biologique) et il devient très instable après décongelation.

Lire la suite

" Campagne de vaccination : faut-il publiciser le corps des politiques pour convaincre ? "

" Rassurer les citoyens en montrant des leaders d’opinion en train de se faire vacciner, est-ce une bonne stratégie de persuasion ? "

(...)

"  D’un autre côté, les derniers articles de presse autour de cet interview du PDG de Pfizer, soulignant qu’il préfère attendre avant de se faire vacciner, ont été immédiatement interprétés comme le signe qu’il faut se méfier du vaccin.

Cet exemple révèle aussi, comme en miroir, l’efficacité de l’exemplarité du leader en tant que technique de communication de la confiance.

Pourquoi les institutions et en particulier le système éducatif ne forment-ils pas plus les individus à la compréhension des mécanismes de la communication des émotions ? "

Paru dans the conversation le 05 janvier 2021 => https://theconversation.com/campagne-de-vaccination-faut-il-publiciser-le-corps-des-politiques-pour-convaincre-152471?utm_medium=email&utm_campaign=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%205%20janvier%202021%20-%201826517765&utm_content=La%20lettre%20de%20The%20Conversation%20France%20du%205%20janvier%202021%20-%201826517765+CID_3d27ad548728325021b25c46c35e752a&utm_source=campaign_monitor_fr&utm_term=une%20mise%20en%20scne

Pro-vaccin versus Anti-vaccin

Constat et analyse du Docteur Frédéric Badel, médecin-psychiatre spécialisé dans les stress post-traumatiques

Lire la suite

La consultation de pré-vaccination anti-Covid-19

La HAS rappelle que la vaccination n’est pas obligatoire, qu’elle repose sur une décision partagée et que le consentement doit être recueilli au préalable et tracé dans le dossier médical du patient. La consultation est fondée sur l’évaluation de la situation clinique du patient, l’information du patient sur les bénéfices et les risques du vaccin et sur les préférences, les questionnements et les craintes qu’exprime le patient.

Lire la suite

Vaccins à ARNm antiCovid-19

" les vaccins à ARN messager (ARNm) ont été récemment popularisés par certains vaccins anti-COVID-19 (Pfizer/BioNTech, Moderna). Le vaccin de Pfizer/BioNTech, BNT162b2, contient les instructions génétiques (ARNm) pour produire la protéine spike, protéine de surface du virus que ce dernier utilise pour entrer dans la cellule et l'infecter. Grâce à ces instructions génétiques, l'injection vaccinale entraîne la fabrication de protéines spike auxquelles le système immunitaire du vacciné va réagir via des anticorps et des lymphocytes T. "

Elisabeth Leca

(Pédiatre et professeur honoraire de Pharmacologie Clinique, elle a été Vice-présidente de la Commission de Transparence de la HAS et est membre du Comité scientifique Vidal Recos).

Lire la suite

Polémiques sur le traitement de la Covid-19

Avec les témoignages de professionnels de santé exposés en 1ère ligne et autres, qui dénoncent la pensée unique => des consignes gouvernementales au traitement allopathique non conventionnel avec en particulier d'Azithromycine avec également un anticoagulant et du Zinc (sans hydroxychloroquine) ... à l'hydroxychloroquine ... la vitamine D ...  huiles essentielles ...

Capture d e cran 2020 12 20 a 16 48 44

=> https://maltraites-ledoc.com/

=> https://www.maltraites-ledoc.com/video

 

Lire la suite