Champs électromagnétiques et pandémie

Ondes électromagnétiques, pollution de l'air ... quel impact sur le nouveau coronavirus ?

 

Les ondes électromagnétiques ont pu accentué le pouvoir pathogène du virus 

Les ondes électromagnétiques ont pu accentuer le pouvoir pathogène du virus - Pr Luc Montagnier sur CNEWS le 17 avril 2020

Extraits à partir de 31 min " C'est possible (que la contagiosité du virus soit liée à sa fabrication artificielle) parce-que la transmission est liée à l'association entre une protéine du virus et un récepteur sur les cellules et donc plus le virus trouve de récepteurs sur les cellules et plus il va pouvoir se coller et pénétrer et donc transmettre l'information." " j'ai une solution un peu d'avant-garde parce-que je travaille là-dessus pour d'autres raisons, c'est que les ondes peuvent modifier les fréquences et certaines fréquences d'ondes peuvent modifier la présence de ces séquences (séquences VIH ajoutées artificiellement dans le SARS-CoV-2) et comme elles sont étrangères, peut-être qu'on pourra les distinguer et le détruire de façon sélective. Là c'est de la science fiction pour l'instant, je ne peux la vérifier que si j'ai les moyens de le faire. Nous sommes environnés d'ondes électromagnétiques  pourquoi ne pas utiliser une partie de ces ondes pour détruire sélectivement une partie des séquences d'ADN ou d'ARN ... c'est une possibilité , qui n'est pas une certitude. " 

A la question de savoir si le virus accélère le fait que nous n'ayions plus les défenses immunitaires susceptibles de nous défendre, le Pr Luc Montagnier répond: " On vit dans un environnement très différent de celui de nos ancêtres, sans se rendre compte. On adore les ondes, on communique par les ondes tout le temps et il y a des projets encore de plus en plus importants pour que ces ondes soient encore plus autour de nous. C'est un sujet à étudier, le rôle des ondes. On a dit par ex. que la ville de Wuhan était très en avance pour l'installation d'antennes 5G, 10 000 antennes sont dans cette région et donc elles ont pu contribuer au pouvoir pathogène du virus. "

Puis en réponse au fait qu'une pétition de certaines scientifiques et prix Nobel soit dirigée contre lui (cf. article paru dans Le Figaro le 17 nov 2020 et mis à jour le 17 avril 2020 => https://sante.lefigaro.fr/article/le-lent-naufrage-scientifique-du-pr-luc-montagnier/), le Pr Luc Montagnier explique que c'est parce-qu'il a repris les travaux de Jacques Benvéniste, qu'il y a une sorte de voile et que l'on empêche actuellement les études là-dessus tout comme à l'époque Jacques Benveniste a été maltraité.

 

Professeur Luc Montagnier : Le virus covid19 est une manipulation humaine sur CNEWS le 17 avril 2020 

=> https://www.youtube.com/watch?v=qSWCLHIOiMo

Pour la partie SARS-CoV-2 et VIH => Analogies SARS-CoV-2 et VIH

 

18 avril 2020

 

Exposition aux ondes électromagnétiques et confinement

De plus en plus de patients(e) présentent des symptômes plus ou moins chroniques, non totalement soulagés par les prises en charge médicales conventionnelles, dont les situations d’intolérance aux champs électromagnétiques ou « EHS » (électro hypersensibilité).

Le Dr Pascale MINIOU reçoit des témoignages de personnes "EHS" qui signalent une aggravation ou une récidive de leurs symptômes depuis les mesures de confinement. Ceci semble être en lien avec l'explosion de l'usage d'Internet, des téléphones portables et autres technologies, ... depuis les mesures de confinement.

Importance de la " mise à la terre " +++

Notre organisme a besoin d’harmoniser le flux d’énergie interne en se déchargeant régulièrement, en se mettant régulièrement « à la masse » (mise à la terre). C’est une des explications méconnues de l’augmentation « épidémique » des maladies inflammatoires, neurodégénératives, immunitaires, … (dont l'électrohyperensibilité et la sensibilité chimique multiple), en interaction avec d’autres facteurs environnementaux.
=> Importance de la mise à la terre

***

L'exposition aux ondes électromagnétiques artificielles va s'intensifier ,"par dérogation", pendant la phase d'urgence sanitaire

Ordonnance n° 2020-320 du 25 mars 2020 relative à l'adaptation des délais et des procédures applicables à l'implantation ou la modification d'une installation de communications électroniques afin d'assurer le fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques 


Par dérogation, pendant toute la durée de l'état d'urgence sanitaire, lorsque l'exploitation, la modification ou l'implantation sont considérées comme " strictement nécessaires pour assurer la continuité du fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques " :

  • " l'obligation de transmission du dossier d'information en vue de l'exploitation ou de la modification d'une installation radioélectrique sur le territoire d'une commune est suspendue (...) "
  • " la décision d'implantation sur le territoire national des stations radioélectriques peut être prise sans accord de l'Agence nationale des fréquences (...)   "
  • "  l'autorité compétente se prononce dans un délai de quarante-huit heures sur les demandes de permission de voirie relatives aux installations de communications électroniques implantées à titre temporaire ou dans le cadre d'interventions urgentes (...). Le silence gardé par l'autorité au terme de ce délai vaut acceptation. "
  • " les constructions, installations et aménagements ayant un caractère temporaire constituent des réalisations dispensées de toute formalité (...). Leur implantation peut perdurer jusqu'à deux mois après l'expiration de la durée de l'état d'urgence sanitaire afin de permettre leur démantèlement. "

L'ordonnance parue au Journal Officiel le 26 mars 2030 => Joe 20200326 0074 0045

***

Il y a un fort risque de dépassement du seuil de tolérance de l'organisme

La notion de tolérance permet de comprendre que si l'intensité des nuisances environnementales, dont font partie les ondes électromagnétiques, dépasse un certain seuil en durée et/ou en intensité, des symptômes subaigus ou aigus peuvent apparaitre. Ce phénomène résulte du dépassement du seuil de tolérance de l’organisme, variable d’une personne à l’autre. Ainsi, pour les mêmes conditions d’exposition, certains individus ne présentent aucune intolérance alors que pour d’autres l'intolérance est débutante (pas de ressenti), pour d’autres il y aura une intensification progressive de manifestations d’intolérance (seuil dépassé en durée et/ou en intensité avec des effets restants modérés), jusqu’à une intolérance majeure pour certains (souffrance physique).

D’autre part, l’augmentation de la durée d’exposition et/ou du nombre de sources et/du type de nuisances environnementales aura pour conséquence logique d’augmenter le nombre d'individus présentant des symptômes d’intolérance. En 2018, le Professeur Yuri GRIGORIEV parlait déjà de « chaos électromagnétique » et selon lui « il est nécessaire d'informer la population que la communication mobile en l'absence d'auto-restriction peut être dangereuse pour la santé ». (*)

Le confinement accentue l’immersion dans le « brouillard électromagnétique » ambiant moderne, qui était déjà de plus en plus dense (y compris pendant les phases de repos et de sommeil, qui ne sont alors plus réparatrices) provoquant des ressentis d’agression quasi-permanents pour notre système nerveux autonome (système neuro-végétatif). 

En ce qui concerne les personnes hospitalisées, les sources de rayonnement électromagnétiques sont multiples => réseau électrique +/- avec CPL (Courant Porteur en ligne via les compteurs Linky), luminaires multiples, lits métalliques à commande électrique, moteurs de matelas à air, réseau wifi, antennes relais de téléphonie mobile sur le toit, avec en plus dans les blocs opératoires, les salles de déchocage des services d'urgence, les services de soins intensif et les services de réanimation le rayonnement des divers appareils électroniques (appareils de monitoring, pousses-seringues électriques, respirateurs, etc.). 

(*) GRIGORIEV Yu G. From Electromagnetic Smog to Electromagnetic Chaos. To Evaluating the Hazards of MobileCommunication for Health of the Population. Medical Radiologyand Radiation Safety. 2018 ; 63(3) :28-33. Russian. DOI :10.12737/article_5b168a752d92b1.01176625

 

05 avril 2020

Et la 5G ... ?

Des questionnements ont été formulés sur un lien possible entre l'activation de la 5G et l'évolution de la pandémie à partir de la Chine.

WUHAN, capitale du Hubei, est en effet l'une des premières villes pilotes du réseau 5G en Chine (*), cependant le tout premier pays à avoir déployé un réseau 5G est la Corée du Sud, début avril 2019 (**).

Contrairement à ce qui a pu être dit, le virus SARS-CoV-2 n'est pas "transporté" par la technologie 5G elle-même ... !

Cependant, même si l'environnement n'est pas la cause directe et exclusive des maladies, les nuisances électromagnétiques naturelles et/ou artificielles, ainsi que les diverses pollutions, peuvent accentuer l'intensité de différents types de symptômes. Ainsi, la technologie 5G est susceptible de provoquer des perturbations du fonctionnement physiologique de l'organisme avec perte de l'homéostasie.

(*)  à WUHAN, le 31 octobre 2019,  les filiales des principaux opérateurs de télécommunications chinois dans la province centrale du Hubei ont annoncé le lancement des applications commerciales de la 5G dans la province. " La ville de Wuhan, capitale du Hubei, devrait compter 10.000 stations de base 5G d'ici la fin de l'année, a déclaré Song Qizhu, chef de l'Administration provinciale de la communication du Hubei. China Telecom a établi un réseau 5G couvrant les aéroports, les gares et d'autres zones dans la ville, ce qui contribuera à promouvoir la transformation numérique et intelligente des industries à l'aide des technologies 5G, a indiqué Li Hongbo, directeur général de la filiale au Hubei de la société.  La filiale provinciale de China Mobile avait pour sa part activé 1.580 stations de base 5G dans la ville à la mi-octobre, couvrant des universités, des centres de transport et d'autres zones densément peuplées, a-t-elle indiqué."

(**) « SK Telecom annonce qu'il a activé la 5G pour six célébrités représentatives de la Corée à compter du 3 avril à 23H00 », a déclaré le premier opérateur mobile sud-coréen le 4 avril. Ce lancement a été réalisé deux jours d'avance sur l'américain Verizon " pour s'assurer une première mondiale".

Pour info: ZTE Corporation, grand fournisseur international de solutions de télécommunications d'entreprise et de technologie grand public pour l'Internet mobile, en partenariat avec la succursale du Sichuan de China Telecom, a procédé le 27 janvier 2020 au premier télédiagnostic via la 5G en Chine de la pneumonie causée par le SARS-CoV-2.

***

Les effets de la technologie 5G sur la Santé ne sont pas officiellement clairement établis

Saisie par les ministères chargés de la Santé, de l'Environnement et de l'Economie, l'Anses devrait bientôt éclaircir ce sujet. L'agence sanitaire a été chargée de « conduire une expertise sur l'exposition de la population aux champs électromagnétiques découlant de cette technologie et aux éventuels effets sanitaires associés » a-t-elle déclaré dans un communiqué le 27 janvier 2020. Les résultats des travaux de l'Anses ne seront disponibles qu'en 2021.

Rapport préliminaire de l'ANSES (octobre 2019)

" élaboré avec la collaboration de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) dans le cadre d’un programme scientifique commun "

À ce point d’étape, le Comité d’Experts Spécialisé « Agents physiques, nouvelles technologies et grands aménagements » s’interroge particulièrement 3 points :

  • Compte tenu du manque de données dans la bande autour de 3,5 GHz, peut-on extrapoler à cette bande les résultats des expertises précédentes sur les effets sanitaires des radiofréquences (8,3 kHz-2,45 GHz) ?
  • À partir des données de la littérature disponibles dans les fréquences entre 20 et 60 GHz, peut-on identifier des effets sanitaires potentiels ?
  • Compte tenu des spécificités des signaux de la 5G, peut-on anticiper l’exposition des populations et son impact sanitaire ?

Rapport => Exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires associés

***

Les nuisances des ondes électromagnétiques artificielles en général et de la technologie 5G en particulier, ne dépendent pas que de l'intensité du champ électrique et de l'intensité du champ magnétique 

Influence de la composante informationnelle (Champs de Torsion) et de la nature du sous-sol

Les ondes électromagnétiques " ont une composante informationnelle qui peut porter atteinte à notre vitalité. L’impact n’est pas toujours proportionnel aux valeurs mesurées. En effet, ce n’est pas seulement la puissance des ondes qui est en cause mais la multiplicité des fréquences et leur variabilité qui sollicitent en permanence nos facultés d’adaptation. " (*)

Pour en savoir plus => Influence de la composante informationnelle (Champs de Torsion) et de la nature du sous-sol (sous l'article Le besoin de "mise à la terre" de notre organisme)

(*) PRENDRE CONSCIENCE DE SON ENVIRONNEMENT POUR MIEUX VIVRE DANS SA MAISON, Remarques inspirées par les travaux d’Alexandre Rusanov.

=> Document info OEM GEOPHELICIA

 

05 avril 2020

 
Précédent : Prise en charge Covid-19 hors hôpital   Suivant : Auto-surveillance