De la manipulation de données dans The Lancet ?

(...)

 

L'article de The Lancet pose de gros problèmes

" Le Professeur Froguel s'indigne du crédit accordé à l'étude publiée par la revue scientifique anglaise The Lancet concernant la possible dangerosité de l'hydroxychloroquine pour le traitement du Covid-19. "

" Les données sont trop bizarres, pas fiables. On ne sait même exactement d'où elles viennent comment ils se les sont procurées. Du coup, les conclusions ne peuvent pas être fiables."

Publié le 28 mai 2020 => https://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/hydroxychloroquine-je-ne-suis-pro-raoult-etude-publiee-the-lancet-c-est-merde-lance-pr-froguel-1834562.html

 

29 mai 2020

L'enquête de The Guardian sur l'étude de The Lancet

" "Habituellement, avec des études qui rapportent les résultats de milliers de patients, vous voyez une grande liste d'auteurs sur le papier", a-t-il déclaré. "Plusieurs sources sont nécessaires pour collecter et analyser les données pour les grandes études et vous voyez généralement cela reconnu dans la liste des auteurs."

(...)

" Des questions sur la modélisation statistique du document sont également venues d'autres universités, dont la Columbia University aux États-Unis, ce qui a incité Surgisphere à publier une déclaration publique ."

 

Publié le 28 mai sur the guardian.com => https://www.theguardian.com/science/2020/may/28/questions-raised-over-hydroxychloroquine-study-which-caused-who-to-halt-trials-for-covid-19

 

29 mai 2020

Précédent : Technologie 5G et pandémie de Covid-19   Suivant : Lettre ouverte de 300 scientifiques brésiliens ind...