Derrière la polémique française sur le traitement médical de Covid-19: le rôle de l'industrie pharmaceutique

Article de Laurent Mucchielli du CNRS (Centre National de Recherches Scientifiques), Laboratoire Méditerranéen de Sociologie, Université de Aix-Marseille

" Cet article explore les enjeux de la très vive polémique qui s'est développée en France autour du traitement médical de Covid-19 (qui trouve des parallèles aux Etats-Unis d'Amérique). Il s’articule autour de la proposition thérapeutique d’un médecin marseillais devenu une «star» très conflictuelle dans les débats publics sur l’efficacité du traitement. L’auteur montre que la concurrence entre la proposition de ce médecin et les espoirs commerciaux d’une grande entreprise pharmaceutique joue un rôle important. Cette entreprise a réussi à créer des liens d'intérêt avec de nombreux autres grands médecins, dont certains sont au cœur du processus décisionnel concernant la gestion de la crise sanitaire. Enfin, l'auteur place cet épisode dans la question plus large de l'emprise de l'industrie pharmaceutique sur la production scientifique dans le domaine médical. L'interdépendance entre les autorités sanitaires et l'industrie pharmaceutique est tout sauf saine. Le débat de Covid-19 est conforme à un modèle de comportement usé: réaction du public contre les transgressions d'acteurs riches, réponses réglementaires gouvernementales insistant sur un plus grand niveau de transparence, contournement desdites réglementations par les entreprises, entraînant la poursuite de la fraude et de la corruption. "

Paru dans Journal of Sociology le => https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/1440783320936740

La version pdf (en anglais) => Behind the French controversy over the medical treatment of Covid-19: The role of the drug industry

 

CONCLUSION

" Quelques mois avant l'émergence du coronavirus, dans un numéro spécial d'une revue consacré au système de santé publique français, le sociologue Boris Hauray (2019) a estimé que la création d'outils de transparence n'a pas résolu la crise de confiance dans l'indépendance des autorités sanitaires françaises vis-à-vis de l'industrie pharmaceutique. Il a fait référence en particulier à la crise du Médiator qui avait compromis l'agence nationale du médicament. Le moins que l'on puisse dire est que la crise de Covid a malheureusement complètement confirmé ce diagnostic. À mon avis, l'explication réside dans les processus économiques, politiques et juridiques qui peut être reliée à l'analyse de la criminalité en col blanc (Mucchielli, 2018), que les sociologues ont également mise en évidence dans le cas de la criminalité environnementale (Mucchielli et Salle, 2019). En réglementant le comportement des élites politiques ainsi que le comportement des industriels après chaque scandale qui survient dans le débat public, les gouvernements réagissent en votant une nouvelle loi qui renforce l'obligation de transparence. Et, dans les années qui suivent, il semble toujours que cette nouvelle obligation est contournée, que la fraude persiste et que la corruption est toujours en jeu. "

Précédent : Le confinement était-il scientifiquement justifié ...   Suivant : Avis médecin généraliste en l'absence de Médecin T...