Les médias face au coronavirus : le risque de la désinformation

(...)

" Pour la première fois dans l’histoire, nous vivons une pandémie en temps réel : tous les médias, plusieurs fois par jour, tous les jours sur toute la planète parlent du nouveau coronavirus. Une effervescence médiatique à laquelle il faut ajouter l’effet multiplicateur des réseaux sociaux."

" La relation entre une « science express », qui peut se tromper, et une société hyperconnectée, où les informations (vérifiées ou non) circulent à une vitesse vertigineuse, est pour le moins difficile à gérer. Le risque est de promouvoir une autre « pandémie », celle de la désinformation, avec à la clé le danger d’alarmer sans raison et de désorienter le public. Quelques exemples illustrent la complexité de la situation."

 

" Comment concilier les impératifs des médias, l’avalanche de travaux sur le nouveau coronavirus et l’ampleur de la pandémie ? Des exemples permettent de faire le point sur ce que l’on sait du virus."

 

Pour découvrir l'intégralité de la traduction de l’article El coronavirus más mediático, publié par Investigación y Ciencia le 16 mars 2020

=> https://www.pourlascience.fr/sd/medecine/les-medias-face-au-coronavirus-le-risque-de-la-desinformation-18979.php

 

1er avril 2020

Précédent : Continuité des soins hors coronavirus et Covid-19   Suivant : Grossesse et COVID-19