Impact sur les professionnels de Santé du 1er mars au 10 mai 2020

Un questionnaire à l'attention des professionnels de Santé pensant avoir eu une infection Covid-19, quel qu'en soit le degré de gravité, avec ou sans réalisation de test

Capture d e cran 2020 05 31 a 19 23 47

Pour renseigner le document => https://geres-covid.voozanoo.net/geres#!

31 mai 2020

Les chiffres entre le 1er mars et le 10 mai 2020 

Paru sur univadis.fr le 19 mai 2020 => " Plus de 65 000 professionnels touchés par le Covid-19 en France " - Univadis 

 

Surveillance des professionnels des établissements de santé contaminés 


Cette surveillance a été mise en place depuis le 22 avril 2020 et a pour objectif de recenser les professionnels salariés d'un établissement de santé (ES) d'hospitalisation, public ou privé, ayant été infectés par le SARS-CoV-2 depuis le 1er mars 2020.
Les cas sont dits confirmés lorsque la PCR est positive, et dits probables lorsque différents éléments (clinique, historique de contact ou imageries évocatrices) permettent à la "cellule COVID19", ou au référent infectiologue de l'établissement de santé, d'évoquer le diagnostic.
Ces professionnels de santé font partie d'une population particulièrement exposée au SARS-CoV-2.
Depuis le 1er mars, 25 337 cas ont été rapportés par 1 091 établissements, répartis dans les 17 régions françaises.
Parmi les 25 337 cas, 21 500 (85 %) étaient des professionnels de santé et 2 420 (10 %) des professionnels non soignants.
Une grande partie des cas était des infirmiers (28 %) ou des aides-soignants (26 %) (cf. Tableau II).
 

Tableau II - Répartition du nombre de professionnels COVID-19 déclarés, par catégorie professionnelle, depuis le 1er mars 2020 (données au 10 mai), France


Parmi ces 25 337 cas, 13 décès liés à l'infection à SARS-CoV-2 ont été rapportés depuis le 1er mars 2020, dont 4 médecins, 3 aides-soignants, 1 professionnel de santé "autre" et 5 professionnels non soignants.
En tenant compte des professionnels des établissements de santé (ES) et des établissements médico-sociaux (ESMS), ce sont 65 840 professionnels qui ont été signalés à Santé publique France (25 337 cas survenus dans les ES et 40 503 cas dans les ESMS) comme ayant été infectés par le SARS-CoV-2. Ces données peuvent être sous-estimées du fait que l'enquête en ES n'a débuté que récemment et que l'exhaustivité de ces surveillances ne peut être déterminée.
Ces données ne tiennent pas compte des cas survenus chez des professionnels de santé libéraux qui peuvent, s'ils ont été atteints, participer à l'enquête proposée sur le site du Geres.
On peut cependant être choqué devant ces résultats, certes très préliminaires, mais qui ne font aucune mention du nombre de décès réels manifestement beaucoup plus important que les 13 cas rapportés. Il aurait pu avoir une mention de décès possibles en attente de confirmation d'une infection COVID-19. Les sources infirmières "évoquent, fin avril, plus de 100 décès et le chiffre de près de 34 médecins est avancé le 14 mai".
Faire mention de ces morts serait convenable.

Paru sur vidal.fr le 14 mai 2020

=> https://www.vidal.fr/actualites/24960/covid_19_le_mieux_se_poursuit_mais_polemique_sur_le_nombre_quotidien_de_nouveaux_cas_et_quid_des_soignants_atteints/?cid=eml_000982

 

21 mai 2020

***

Les épidémies en Chine et en Lombardie avaient montré clairement que les professionnels de santé étaient très touchés par le Covid-19 et étaient donc eux-même des vecteurs de contamination.

En France plusieurs milliers de soignants ont été contaminés par le COVID-19, il n'y a pas de registre dédié pour les comptabiliser.

"Au 12 avril 2020, 3.610 professionnels de l’AP-HP ont été infectés par le Covid-19", a indiqué dans un communiqué l'AP-HP, dont 3 sont décédés (0.08 %)


Une surveillance des cas graves admis en réanimation a débuté mi-mars (elle s'appuie sur un réseau sentinelle de services de réanimation volontaires). Entre le 16 mars et le 7 avril 2020, 137 services de réanimation ont rapporté 2 218 cas sur les 7131 comptabilisé (près d'1/3 des cas ), 54 étaient des professionnels de santé (2,43 %), cinq malades qui y sont décédés étaient des professionnels de santé, d'après les chiffres de Santé Publique France à la fin de la semaine 14, repris par François Tremolières sur Vidal.fr le 14 avril 2020

Entre le 28 mars et le 14 avril, plus de 30 000 cas de COVID-19 avaient été comptabilisés parmi le personnel des établissements sociaux médico-sociaux (11 507 cas confirmés et 18 936 cas possibles). 

Entre le 1er mars et le 21 avril, 31 907 cas de COVID-19 ont été rapportés parmi le personnel des établissements sociaux et médico-sociaux  (3 645 cas confirmés et 18 262 cas possibles).

Près de 4 % des salariés de l’(AP-HP) ont été à ce stade infectés par le coronavirus a indiqué jeudi 23 avril le groupe hospitalier, qui fait état d’une baisse des nouveaux cas de contamination depuis fin mars.

Au 20 avril, ce sont 4 275 professionnels de l’AP-HP qui ont été ou sont atteints de Covid-19, a indiqué dans un communiqué l’AP-HP, disant se baser sur les informations transmises par ses équipes opérationnelles d’hygiène et ses services de santé au travail. Cela représente près de 4 % des effectifs du groupe hospitalier, plus gros employeur d’Ile-de-France avec 100 000 salariés.

 

 

 

Ewtb2pyuwamm3kz

23 avril 2020

Précédent : Les deux phases distinctes (mais qui se chevauchen...   Suivant : Interview Pr Didier RAOULT par David PUJADAS sur L...