La France en est à son quatrième projet de loi de finances rectificative

" "Quoi qu'il en coûte", la formule s'inspire du "Tout ce qu'il faudra" de la Banque centrale européenne qui avait permis de "sauver" la zone euro.  Mais le "Quoi qu'il en coûte" des Etats n'est pas celui des Banques centrales, et leurs milliards ne pèsent pas la même chose pour le citoyen et la citoyenne comme nous le verrons plus loin. "

Coronavirus : le "Quoi qu’il en coûte" en 6 questions 28/03/2020 (MIS À JOUR LE 23/06/2020 À 19:17) par Marie Viennot sur FRANCE CULTURE

Précédent : Vaccination et augmentation du nombre de cas de Co...   Suivant : Qui va payer ?