NEXUS - Interview de Alexandra HENRION-CAUDE du 13 octobre 2020

La séquence du SARS-CoV2 présente une originalité hors du commun par rapport aux autres Coronavirus ... expliquant sa contagiosité humaine importante ... différentes étapes de construction artificielle paraissent ainsi plausibles car techniquement réalisables en laboratoire ... cependant la létalité n'est pas telle que la séquence pourrait le laisser prévoir ("absence d'excès de mortalité", avec une grosse variabilité d'un pays à l'autre).

Particularités différentes des tests PCR d'un pays à l'autre (écouvillon en naso-pharyngé ou dans le fon de la gorge) => atteste de la présence ou de l'absence de la séquence génétique ("disque dur" du virus, qui ne peut rien faire seul, ayant besoin d'infecter un hôte, donc détecter la présence de la séquence ne veut pas dire qu'il est en train de se dupliquer dans l'organisme, il est possiblement totalement inactif => 90 % de probabilité de n'avoir aucun symptôme même si test PCR + au SARS-CoV2).

La courbe du nombre de cas présentée dans les médias est exponentielle mais n'est pas la courbe du nombre de patients (donc les cas sont potentiellement sans symptômes, à 90%).

Capture d e cran 2020 11 02 a 14 57 39

La courbe des décès n'est pas du tout exponentielle ... il n'y a que le pic initial qui l'est (avec accentuation suite au confinement car la promiscuité en présence de malades accentue la rapidité de transmission épidémique), le nombre de morts depuis l'été ne justifiait pas de parler de "crise sanitaire" (car taux de mortalité statistiquement non préoccupant) au début du mois d'octobre (pas plus d'impact que la grippe ou autres épidémies saisonnières).

Capture d e cran 2020 11 02 a 14 58 18

 

La notion de 2ème vague ne correspond pas à un profil d'évolution d'un Coronavirus.

L'épidémie semble terminée, même si le virus circule (il n'y a pas de surmortalité exponentielle).

Le stress est un élément majeur de déclenchement de maladies sérieuses, dont des maladies génétiques.

 

Les tests PCR peuvent se faire sur des fluides ou des cellules (2 techniques reconnues scientifiquement comme équivalentes): prélèvement naso-pharyngé (plaque cribriforme, non atteignable spontanément, très sensible et fragile - qui intègre des neurones très sensibles / odorat, étant envisagée comme site d'administration possible de traitements sous forme de nanoparticules) ou oro-pharyngé (en fond de gorge, moins invasif et intrusif pour la personne testée, qui n'est pas toujours un patient car sans symptômes - dans ce cas ce n'est plus un acte médical). Le protocole doit être le même d'un individu à l'autre pour que les résultats soient comparables (les grilles d'interprétations ne sont pas les mêmes). Certains kits tests sur 1, 2 ou 3 gènes, sur un nombre de cycles variable d'un laboratoire à l'autre (amplification de l'information pour la rendre détectable sous forme de signal). La PCR ne devrait pas être un outil de base mais un contrôle (ne sont pas équivalents à une charge virale ++). Les laboratoires ne sont pas pourvus d'un observatoire des cas secondaires (pour évaluer la contagiosité). Si patient avéré (symptômatique), il n'y a même pas de protocole de traitement, d'autant moins que tout a été fait pour décrédibiliser certains traitements (hydroxychloroquine) et qu'il n'y a ensuite pas eu d'autres propositions.

 

La qualité scientifique a été très hétéroclite concernant des publications au sujet de la Covid-19.

 

Attention à l'utilisation non médicale d'un dispositif médical (comme un masque), avec méconnaissance des règles d'usage et majoration du risque de contamination. 

Capture d e cran 2020 11 02 a 15 14 06

 

Renforcer le système immunitaire est une priorité. Etre en bonne santé c'est avoir une hygiène de vie:

- manger sainement sous tous rapports (quantité, 

- pratiquer une activité physique

- limiter les  sources de stress

- aérer des pièces

- se laver les mains très régulièrement (avantage de la mousse du savon avec dilution du "manuportage" puis rinçage, moins aggressive que le gel hydro-alcoolique, l'épiderme étant lui-même une barrière, en particulier par l'acide hyaluronique) => dès que l'on rentre dans un lieu, avant de faire la cuisine, après avoir été aux toilettes, dès que l'on a les mains sâles, etc.

 

Echanges au sujet de la vaccination contre la Grippe, des vaccins OGM (à ARN ... jamais utilisés sur l'homme jusqu'à présent, dont les conséquence moléculaires sont difficiles à prédire car il peu réagir avec de multiples molécules ... dans de multiples cascades; ce sont des vaccins construits sur des supports tels que l'anthrax, le virus de la rougeole, ... ce qui est complètement expérimental).

Comparaison de la mortalité de la Covid-19 avec la mortalité annuelles des accidents domestiques, de la pollution atmosphérique, ...

Augmentation du nombre de suicides pendant le confinement.

 

Ne pas se laisser endormir ... ni passer de " l'hypnose Covid "à la " paranoïa Covid " ... juste faire attention en fonction des fondamentaux de ce qu'est la santé et l'équilibre psycho-somatique.

 

Certains journalistes commencent à prendre conscience (David PUJADAS qui a repris les critères d'élaboration des cartes faisant devenir "rouges" des cartes qui auraient été "vertes" avec les modes de calcul précédents).

 

***

La 1ère vertu de la Médecine est la Prudence.

Caducee me decin 1

En France, sur le Caducée des Médecins,

le serpent d'Asklépios et sa baguette ont été surmontés 

par un miroir qui symbolise la prudence.

***

 

 

(...)

 

 

Précédent : Dans la peau du SARS-CoV2   Suivant : Quid du port du masque généralisé pour les enfants...