Système HLA, Coronavirus, traitement

(...)

Système HLA, Coronavirus, traitement - Interview du Dr Thadée NAWROCKI - 21 mars 2020

 

Interview Dr Thadée Nawrocki Coronavirus 21 mars 2020

 

par JEAN-YVES BILLIEN

acteur, documentariste, réalisateur et producteur français de films, principalement documentaires.

Pour visualiser la vidéo via Alternativ Community Media Editions

(sur inscription, gratuite sous réserve d'indiquer son adresse mail, permettant de recevoir des informations complémentaires en lien avec la vidéo)

 http://t71b1ea85.emailsys2a.net/mailing/175/2704613/4165765/112283/59ae627056/index.html

ou via class.alternative-academy

https://class.alternative-academy.net/confirmation-nawrocki/

 

Notes prises lors de la synthèse présentée en fin de Vidéo (à 52 min 49)

" Nous sommes en présence  d'un "virus ARN" (coronavirus, comme le virus de la grippe, le virus du sida - c'est à chaque fois le même mécanisme qu'il faut dompter) qui pour coloniser l'ADN du malade est obligé d'avoir une enzyme qui lui permette de rentre (de se transformer d'ARN en ADN), que l'on appelle la Transcriptase Reverse (qui copie d'ARN du virus en ADN afin de coloniser l'ADN du malade). Cette Transcriptase Reverse doit son existence à un groupement ferrique appelé la Ferroptose, qui est initiée dans les mitochondries puis dans l'ADN cellulaire (du patient). C'est donc le fer qui détermine cette fonction de Transcriptase. Il est facile d'imaginer que s'il y a un excès de fer, il va y avoir un excès de Transcriptase et il va y avoir alors une virulence extrèmement importante puisqu'il va y avoir une fabrication et une copie du virus ARN en ADN pour coloniser et la maladie va flamber. Donc toute élévation du fer est préjudiciable dans ce mécanisme. Ce virus colonisant le malade attaque l'ADN par des cassures des liaisons secondaires de l'ADN qui provoquent une "relaxation" (un relâchement) de l'ADN dans lequel vont se fourvoyer les virus ARN (dont le coronavirus) et le fer - ainsi que des produits chimiques (dont le paracétamol), certains antibiotiques qui provoquent des cassures - vont venir faire là un mélange détonant, qui va exprimer toute l'intensité de la maladie. Sur le plan thérapeutique, c'est simple, il y a 3 modes d'actions possibles:

1° au niveau de la Transcriptase Reverse: possibilité de la mettre sous l'éteignoir (il y a un inhibiteur de cette enzyme qui est tiré d'une substance qui s'appelle le Pao Pereira, qui existe depuis 40 ans, qui a fait la démonstration de son efficacité, notamment vis à vis du virus du SIDA avec des publications faites dans les hôpitaux, donc accessibles au médecins qui pourraient être intéressés

2° freiner l'action du fer: pour cela il faut un chelateur du fer (c'est le Dr Nawrocki lui-même qui, dans le cadre de ses études en biologie moléculaire, l'a trouvé dans la fonction d'un alcaloïde qui s'appelle la Raubasine (le brevet est dans le domaine public mais n'intéresse personne). Si on bloque le fer, on bloque la Transcriptase, ce qui est un grosse part de ce qui permet de minorer le passage du virus ARN en ADN

3° trouver le plus vite possible des molécules "verrous" qui se mettent au niveau des liaisons secondaires et empêchent la relaxation de l'ADN en lui permettant de se restreindre et qui permettent aussi à des enzymes de réparer cet ADN agressé. Ce type de molécules existe et s'appelle Alstonine, qui a fait la preuve de son efficacité, la démonstration scientifique par l'intermédiaire d'un marquage par des bandes d'absorption UV, ce qui permet de rendre microscopiquement visible ce phénomène (publications faites aux Etats-Unis).

Donc faire le plus simplement possible en donnant:

  • un inhibiteur de la Transcriptase = dérivé du Pao Pereira 
  • un chelateur du  fer = Raubasine
  • la molécule verrou / ADN = Alstonine "

 

25 mars 2020

***

PAO PEREIRA et VINCA ROSEA (contenant Raubasine et Alstonine)

Dans le traitement des infections par virus à ARN (rétrovirus, dont les coronavirus), les produits indiqués par le Dr Tadeusz Nawrocki sont le Pao Pereira et la Vinca (associant Raubasine et Alstonine), sous contrôle médical, seuls ou associés avec d’autres protocoles en fonction de l’évaluation clinique et biologique du patient. 

Liens vers WikiPhyto, encyclopédie participative et collaborative en phytothérapie, aromathérapie et gemmothérapie. 

Pao Pereira (Arbre de la forêt amazonienne)

http://www.wikiphyto.org/wiki/Pao-pereira

Vinca Rosea (Pervenche de Madagascar)

http://www.wikiphyto.org/wiki/Pervenche_de_Madagascar

 

19 avril 2020

Précédent : Masque et gants - importance des gestes techniques   Suivant : Efficacité d'un traitement antibiotique contre les...