Obéissance par soumission

" Quand un choix se fonde sur des allégations mensongères, il ne peut être qualifié de volontaire."

 

En ce qui concerne les vaccins géniques anti-covid:

  • la balance bénéfices/risques ne sera connue qu'en 2022 ou 2024 selon les produits

  • il n'est pas prouvé que la vaccination interrompte la circulation du virus, ni qu'elle n'est pas susceptible de sélectionner des variants

  • ils sont issus d'une nouvelle technologie (il ne s'agit pas de vaccins antigéniques classiques) et ne disposent que d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle

  • lorsqu’il y a un effet indésirable précoce après une vaccination anti-covid, dans 28% des cas il est grave 

  • les effets secondaires à long terme sont inconnus car aucune étude de génotoxicité ou de cancérogénicité n'a pas été réalisée

Expérience de MILGRAM

" Une société a des règles, et par voie de conséquence il existe une autorité, qui permet aux individus de vivre ensemble et empêche que leurs besoins et désirs entrent en conflit et mettent à mal la structure de la société. Ayant posé cela, Stanley Milgram ne considère pas l'obéissance comme un mal. Pour résumer sa pensée, ce qui est dangereux, c'est l'obéissance aveugle.

Un moteur de l'obéissance est selon lui le conformisme. Lorsque l'individu obéit à une autorité, il est conscient de réaliser les désirs de cette autorité. Avec le conformisme, l'individu est persuadé que ses motivations lui sont propres et qu'il n'imite pas le comportement du groupe. Ce mimétisme est une façon pour l'individu de ne pas se démarquer du groupe. "

=> https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram