Efficacité vaccinale surestimée et effets indésirables sous estimés

" il suffit de s’attarder sur l’historique de la conception de ces vecteurs vaccinaux, pour comprendre que non seulement ces effets secondaires sont directement liés à la vaccination, mais que de surcroît, ils démontrent que l’efficacité de ces vaccins (AstraZeneca, Johnson&Johnson, Spoutnik…) est pour le moins insignifiante, si ce n’est inexistante. "

 

AstraZeneca : le Facteur X (Collectif Citoyen pour France Soir)

1/Les Adénovirus recombinés, une thérapie génique plus qu’un vaccin.

2/ Le tropisme hépatique des Adénovirus recombinés. (le foie a tendance à capturer les adénovirus))

3/ Les syndrômes grippaux témoignent d’une réaction immunitaire, mais contre quel antigène cette réponse est-elle dirigée ?

4/ Les thromboses trahissent définitivement l’inefficacité des vaccins à Adénovirus recombinés.

 

paru le 24 mars sur FranceSoir => https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/astrazeneca-le-facteur-x

Précédent : " La fabrique des pandémies " - livre de Marie-Mon...   Suivant : Variants et résistance au vaccin ?