Mécanisme d'action des vaccins à ADN viral non précisé par l'ANSM

" L’ANSM publie sur son site (https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/covid-19-vaccins-autorises ), un schéma explicatif du mode de fonctionnement d’un vaccin à vecteur viral adénovirus comme le sont les vaccins d’Astra Zeneca et Janssen.

Les vaccins à vecteur adénovirus non réplicatifs (Vaccins Astra Zeneca et Janssen) sont des organismes génétiquement (OGM) modifiés de deux manières :

des gènes essentiels à leur réplication ont été supprimés afin de les rendre non réplicatifs

- plusieurs gènes ont été ajoutés : un gène promoteur de Cytomégalovirus (un autre virus), un fragment de gène de l’activateur tissulaire du plasminogène et enfin le gène de la protéine Spike du Sars-cov-2. Ces gènes ont pour but d’augmenter la production et l’immunogenicité de la protéine spike afin d’induire l’immunité contre le Sars-cov2.

Malheureusement le schéma de l’ANSM expliquant le mécanisme d’action de ces vaccins est incomplet et donc trompeur. " 

L’ANSM "se trompe" dans le mécanisme des vaccins à ADN viral

 

" QUAND l’ANSM OUBLIE DE PRÉCISER QUE L’ADN MODIFIÉ DE L’ADENOVIRUS VACCINAL,

DES VACCINS Astra Zeneca et Janssen, RENTRE DANS LE NOYAU DE VOS CELLULES "

 

Capture d e cran 2021 04 25 a 09 13 45

 

Voir l'article de Réinfo-Covid en pdf => Reinfo ANSM mécanisme vaccins ADN

Précédent : Vaccin SputnikV (Russe) - échange scientifique Fra...   Suivant : Vaccins anti-Covid-19 : incertitudes sur la qualit...