Sécurité du vaccin, quelles preuves scientifiques ?

Lettre ouverte à l'Agence Européenne du Médicament, de la part de médecins et de scientifiques concernant les problèmes de sécurité des vaccins

 

Doctors for Covid Ethics (groupe de médecins pour " une éthique Covid ")

Le 10 mars, un groupe de scientifiques et de médecins a publié une lettre ouverte appelant l’Agence européenne des médicaments à répondre aux questions de sécurité urgentes concernant les vaccins COVID-19 ou à retirer l’autorisation des vaccins.

" La lettre décrit les conséquences potentielles graves de la technologie du vaccin COVID-19, mettant en garde contre d'éventuelles réactions auto-immunes, des anomalies de la coagulation sanguine, des accidents vasculaires cérébraux et des saignements internes, « y compris dans le cerveau, la moelle épinière et le cœur ». … 

Les auteurs demandent des preuves que chaque danger médical décrit «a été exclu dans les modèles animaux précliniques avec les trois vaccins avant leur approbation pour une utilisation chez l'homme par l'EMA.»

«Si toutes ces preuves ne sont pas disponibles», écrivent les auteurs, «nous exigeons que l'approbation pour l'utilisation des vaccins génétiques soit retirée jusqu'à ce que tous les problèmes ci-dessus aient été correctement résolus par l'exercice de la diligence raisonnable par l'EMA.»

La lettre est adressée à Emer Cooke, directeur exécutif de l'EMA, et a été envoyée le lundi 1er mars 2021. La lettre a été copiée au président du Conseil de l'Europe et au président de la Commission européenne.

Il déclare: «Nous appuyons en principe l’utilisation de nouvelles interventions médicales.» Cependant, «il y a de sérieuses inquiétudes, y compris mais non limitées à celles décrites ci-dessus, que l'approbation des vaccins COVID-19 par l'EMA était prématurée et imprudente, et que l'administration des vaccins constituait et constitue toujours une« expérimentation humaine » , qui était et est toujours en violation du Code de Nuremberg.

 

=> https://doctors4covidethics.medium.com/

 

 

Précédent : De la non légalité des décrets ...   Suivant : Les dangers de la vaccination de masse avec les va...