Que faire par soi-même en période de circulation active du SARS-CoV-2

Hydratation et nutrition

Des muqueuses trop sèches (en particulier digestives et respiratoires) sont plus fragiles et se laissent plus facilement traverser (la qualité de base de nos muqueuses est liée principalement à la qualité de notre hydratation, à la quantité d’huiles crues que nous consommons chaque jour et aux sources de collagène dans l’alimentation). 

=> boire régulièrement de l’eau (idéalement chaude ou du moins à température ambiante, pas d’eau froide ni glacée), ainsi que des bouillons faits maison (le bouillon de poulet est une excellente source de collagène), des boissons à base de miel avec du citron ou du vinaigre de cidre, pas trop de thé/café/tisanes cependant (en tout cas pas exclusivement, maxi 2 mugs par jour), de consommer au moins 2 cuillères à soupe d’huile crue par jour (l’huile « polyvalente » de base étant l’huile d’olive, les huiles de colza et de noix sont également intéressantes, à prendre toujours en bouteilles de verre teinté, extraites à froid ou de 1ère pression à froid). Se laver les mains avant et après le repas. Nettoyer la vaisselle immédiatement après usage. Utiliser de préférence de la vaisselle en verre, éviter le plastique.

=> manger des produits frais chaque jour, dont des graines germées si possible

=> consommer des probiotiques naturels (produits lacto-fermentés tels que vinaigre de cidre non pasteurisé, sauce Tamari, ...), certains jus de légumes, Kéfir, Kombutcha, ...

Principes d'hygiène

Il est important d’aérer très régulièrement les logements (au minimum 10 min 2 fois par jour) et de s’exposer soi-même directement à la lumière naturelle et idéalement au soleil, fenêtre ouverte.

Se laver régulièrement les mains au savon (idéalement le moins chimique possible) puis les sécher soigneusement (avec du papier à jeter directement ensuite à la poubelle ou à défaut avec une serviette à changer au moins 2 fois par jour), idéalement au moins une fois par heure en journée (compter au moins jusqu'à 20).

Faire attention lors de l’usage de la monnaie, des cartes de crédits (se laver les mains rapidement après), des clés, des télécommandes, etc. Se laver les mains également après avoir ouvert du courrier, un colis, ... ou bien mettre des gants (utiliser des gants et les jeter après usage en faisant attention à ne pas toucher l'extérieur en les enlevant).

Limiter les contacts directs avec des surfaces, penser à utiliser des gants ou un mouchoir en papier quand nous sommes à l’extérieur de chez nous (puis les jeter dans une poubelle imédiatement après usage) et nettoyer régulièrement les surfaces avec lesquelles nous entrons en contact (poignées de porte, interrupteurs, appareils électroménagers, tables, chaises, téléphones, ordinateurs, claviers, souris, clés de voiture, etc. et aussi les lunettes !), en particulier dans la salle de bain. Il est possible d’utiliser au moins des lavettes en microfibres (*) humidifiées avec de l’eau (dans laquelle peuvent être dilués par ex. un peu de détergent et un peu de vinaigre ménager), lavettes à mettre à laver après chaque usage.

Changer nos vêtements dès que nous rentrons chez nous si nous avons été amenés à sortir pour faire nos courses, nous rendre dans un cabinet médical, etc. et par principe de précaution changer de vêtements chaque jour et les laver avec notre lessive habituelle. 

Changer les serviettes de toilette chaque jour. Laver régulièrement notre literie (en particulier au moins les taies d’oreiller) ou du moins bien l’aérer et si possible l’exposer à la lumière directe du soleil. Ne pas secouer les draps.

Toujours déposer ce qui est à laver directement dans la machine à laver le linge même si celle-ci n'est pas mise en route immédiatement. Ne pas utiliser de bac à linge. Transporter le linge à bout de bras, pas contre soi.

 

(*)

L'efficacité de la microfibre permet de diminuer:

  • le nombre de passage nécessaires pour nettoyer une surface
  • la quantité de détergent
  • la contamination de l'air ambiant par des particules
  • le temps de séchage des surfaces

La microfibre est fabriquée à partir de fibres synthétiques. Les fibres les plus utilisées sont le polyamide et le polyester. Le polyester est hydrophobe (n’absorbe pas l’eau) mais il est lipophile (absorbe les graisses liquides). Le polyamide est hydrophile (absorbe l’eau) et lipophile.

La finesse du filament microfibre lui permet de passer dans toutes les irrégularités et ses extrémités effilées lui procurent une force d'arrachage des corps étranger à la fois par action mécanique (les particules à nettoyer sont piégées dans le réseau dense formé par les microfilaments entremêlés) et par action électrostatique (les microfibres synthétiques se chargent positivement par frottement à sec et attirent ensuite naturellement les poussières organiques chargées négativement).

Produits de santé naturels

Différents produits naturels peuvent nous aider à soutenir notre système immunitaire (propolis, extrait de pépins de pamplemousse, vitamine D, vitamine C, argent colloïdal (*), bromélaïne, spiruline, eau de Quinton, etc.), l'échinacée (déconseillée en cas de maladie auto-immune connue), ainsi que des huiles essentielles (de Ravintsara, de Tea Tree, de Thym, de Pin, d’Eucalyptus, …) ou des macérâts de bourgeons (d’Eglantier ou Rosier sauvage, d’Aulne Glutineux, de Noyer, …), … cependant à ne pas utiliser sans précautions, en particulier en ce qui concerne les enfants et les femmes enceintes.

Intéret également de la prise de charbon activé.

Utiliser des sprays pour la gorge avant et après nos déplacements (à limiter) dans des lieux publics ou bien des huiles essentielles réputées à visée respiratoire sur un mouchoir (à mettre régulièrement à proximité du nez).

Attention aux diffusions d'huiles essentielles, toujours de durée brève et jamais en présence d'un enfant.

 

(*) possibilité d'utiliser les couverts en argent (gobelet, cuillère, ...), qui au contact de l'eau libèrent des ions argent, anti-infectieux.

Entre exercice, respiration, relaxation et qualité du sommeil

Se ménager des temps de calme, de relaxation, écouter de la musique qui nous est agréable, favoriser le meilleur sommeil possible qui est indispensable au maintien de la santé. 

Ne pas se surexposer aux ondes électromagnétiques en ayant un usage réfléchi des nouvelles technologies et veiller en particulier à "sanctuariser" notre lieu de sommeil.

Faire de l'exercice physique chez soi, ne serait-ce que monter et descendre les escaliers plusieurs fois par jour c'est trop compliqué d'aller marcher à l'air libre selon notre lieu d'habitation.

Respirer à pleins poumons plusieurs fois par jour, devant une fenêtre ouverte ou dans notre jardin (inspirer profondément par le nez en gonflant la cage thoracique au maximum puis souffler par la bouche « comme à travers » une paille en contractant le ventre pour vider tranquillement tout l’air contenu dans les poumons, pendant), évidemment pas à proximité directe d’autres personnes …! (être à au moins 2 fois la distance entre notre épaule et notre main). 

Organiser notre journée en la planifiant. Prévoir de se tenir informé(e)  sur l'évolution de la situation uniquement à 1 ou 2 moments de la journée pendant une durée limitée et éviter de le faire dans l'heure qui précède le coucher +++

Prendre soin de notre jardin ou des plantes de notre balcon si nous en disposons. 

En cas de fièvre

21 mars 2020