Symptômes, modalités de transmission, ... du nouveau coronavirus

Ne pas négliger les troubles digestifs

La version pdf en pré-impression d'une étude américaine, " Caractéristiques cliniques des patients COVID-19 souffrant de troubles digestifs symptômes au Hubei, en Chine: une analyse multicentrique et transversale " fait apparaitre que les symptômes digestifs (tels que la diarrhée) sont fréquents chez les patients atteints de Covid-19.

 

En voici la synthèse

CONNAISSANCES ACTUELLES

✓COVID-19 est actuellement une pandémie qui menace la santé au niveau mondial.
✓La plupart des patients atteints de COVID-19 présentent des symptômes respiratoires typiques.
✓Cependant, l'expérience précoce de l'épidémie à Wuhan, en Chine, a révélé que de nombreuses personnes présentaient des symptômes digestifs.

QUOI DE NEUF DANS CETTE ETUDE
✓ Les symptômes digestifs sont courants dans COVID-19 en plus de la fièvre et des symptômes respiratoires et sont signalés chez près de la 
moitié des patients se présentant à l'hôpital; Dans certains cas des symptômes digestifs surviennent en l'absence de symptômes respiratoires
✓ En se concentrant uniquement sur la diarrhée, 17% des patients COVID19 de cette série ont décrit des selles molles comme 1er symptôme.
✓ Pour les patients COVID-19 présentant des symptômes digestifs le délai avant l'hospitalilsation est plus long que pour les patients sans 
symptômes digestifs; entraînant un retard de diagnostic car les symptômes respiratoires typiques n'étaient pas initialement prédominants
✓ Les patients COVID-19 présentant des symptômes digestifs ayant davantage de troubles de la coagulation et d'anomalies du bilan hépatique par rapport à ceux sans symptômes digestifs, il est important d'inclure des symptômes comme la diarrhée pour un diagnostic précoce de COVID-19

Signes digestifs

Bleu : pas de symptômes digestifs, ni respiratoires (17 cas)

Rouge : symptômes digestifs sans symptômes respiratoires (6 cas tous avec de la fièvre, sauf 1)

Vert : symptômes respiratoires sans symptômes digestifs (84 cas)

Violet : symptômes respiratoires et symptômes digestifs (97 cas)

 

=> https://journals.lww.com/ajg/Documents/COVID_Digestive_Symptoms_AJG_Preproof.pdf?PRID=AJG_PR_031820

Il s'agit d'une version originale en pré-impression (corrigée après avoir été mise en ligne pour la première fois le 18 mars 2020). Dans la version ci-dessus, les auteurs ont rapporté des données collectées entre le 18 janvier et le 5 mars 2020. Certains patients de la cohorte étaient toujours hospitalisés au moment de la présentation initiale. Depuis, les auteurs ont recueilli des données supplémentaires et la version actuelle comporte ces résultats mis à jour.

La conclusion principale est que les symptômes digestifs sont retrouvés dans environ la moitié des cas de COVID-19. (…) les patients présentant des symptômes digestifs ont des symptômes cliniques et des perturbations biologiques plus graves que ceux qui n’ont pas de signes digestifs et ont mis plus de temps avant de consulter. (…)

 

26 mars 2020

* les principaux symptômes du début d'une infection potentielle à Covid-19 sont la fièvre (ou un ressenti de chaleur), la toux, des douleurs musculaires, un ressenti de fatigue (par ordre de fréquence et d'importance). 

* la transmissibilité du Covid-19 est supérieure à celle du virus de la grippe saisonnière => transmission "de promiscuité" par inhalation de gouttelettes infectieuses émises lors des éternuements et des accès de toux de personnes atteintes ou par contact direct avec les mains porteuses de gouttelettes infectieuses. NB: les coronavirus survivent jusqu'à 3H sur une surface sèche et jusqu'à 6 jours en milieu humide, ce qui rend éventuellement possible une transmission "portée par les mains" (manuportée) à partir d'objets et matériels de notre environnement. A noter: le Covid-19 est un nouveau coronavirus face auquel aucun être humain n'est immunisé car personne n'a été en contact avec celui-ci avant le début de la pandémie actuelle. Dans environ 62 % des cas, la transmission est intra-familiale.

* le délai d'incubation (apparition des symptômes après contact avec une personne infectée) serait plutôt de 5 jours en moyenne

* le délai moyen constaté entre les premiers symptômes et une éventuelle aggravation serait d'environ 7 à 9 jours (avec un alors un risque de sur-infection par d'autres micro-organismes, d'où les symptômes respiratoires sévères, voire critiques) - donc être vigilant au début de la 2ème semaine

* les symptômes restent modérés dans 87% des cas, seraient sévères dans 14% des cas (gène respiratoire avec essoufflement) et critiques dans 5% des cas (syndrome de détresse respiratoire, état de choc infectieux, défaillance de plusieurs organes), le risque d'évolution vers un décès serait de 2.3%

* les patients les plus atteints sont ceux qui ont déjà des pathologies chroniques (voir ci-dessous " les patients à risque de forme sévère ") 

* des personnes sont porteuses du virus sans le savoir et sans que cela se voit - pas du tout de symptôme ou symptôme(s) banal(s) très peu marqué(s) - mais sont contagieuses, d'où l'importance des "mesures barrières" (dont la limitation des interactions sociales et aussi intra-familiales, les "distances sociales" et la non-promiscuité )

* après une infection à Covid-19, une toux résiduelle irritative peut persister, sans autre symptôme (toux post-virale isolée)

Version du 16 mars 2020

***

Coronavirus : repères et point sur les connaissances avec le Pr Matthieu Revest, infectiologue, responsable médical pour les maladies infectieuses émergentes pour le service de maladies infectieuses et réanimation médicale du CHU de Rennes

Entretien actualisé du 13 mars 2020

https://www.univ-rennes1.fr/actualites/coronavirus-reperes-et-point-sur-les-connaissances-avec-le-pr-matthieu-revest-infectiologue

Ce n'est pas toujours comme un rhume ou une angine

L’infection Covid-19  (due au virus SARS-CoV-2) n’est pas tout à fait comme un rhume (nez et gorge encombrés) et les 2 signes principaux sont une toux avec de la fièvre. 

Elle semble évoluer en 3 paliers:

  • sensation de gorge sèche pendant 3-4 jours (voire aucun ressenti particulier), a priori sans douleur ni problème pour avaler comme avec une angine
  • irritation de la trachée avec une toux sèche (+/- éternuements), le plus souvent non productive d'emblée (sans crachats) pendant 5-6 jours et fièvre
  • infection des poumons (pneumonie) parfois sévère (douleur au thorax), voire critique (détresse respiratoire) pour les personnes les plus fragiles (mais parfois aussi des personnes en bonne santé)

Le coronavirus ne survit a priori pas à la chaleur tant qu’il n’a pas atteint nos voies respiratoires pour s’y installer, y compris à l’intérieur de notre corps (le virus SARS-CoV-2 a été retrouvé dans les selles, a priori non contagieux à ce stade, (*) ce qui n'exclut pas les mesures d'hygiène systématique des toilettes, dont le principe de refermer systématiquement l'abattant avant de tirer la chasse d'eau, de nettoyer régulièrement les surfaces de contact et évidemment de se laver systématiquement les mains).

19 mars 2020

 

(*) Selon le HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique) dans l'avis rendu le 5 mars "le SARS-CoV-2 peut être retrouvé dans les liquides biologiques dont les selles. Toutefois, le caractère infectieux du virus détecté dans les selles chez certains cas n'est pas avéré et le risque de transmission fécale n'a pas été documenté". 

 

En cas de survenue de toux avec de la fièvre

=> appeler son médecin traitant en 1ère intention (pas le SAMU-centre 15)

Votre médecin organisera soit une consultation téléphonique, soit une télé-consultation par visio-conférence (+/- une consultation complémentaire en présentiel au cabinet médical pour un examen clinique et une auscultation si besoin).

N’appeler directement le SAMU-centre 15 qu’en cas d’apparition de gène respiratoire à type d'essoufflement dans les jours qui suivent l’apparition de la toux et de la fièvre.

Bien évidemment vous pouvez appeler le SAMU-centre 15 pour toute situation médicale urgente telle que les situations d’urgences vitales suivantes (liste non exhaustive): personne inconsciente, personne ayant des difficultés pour respirer même en dehors d’un contexte d’infection (respiration rapide, bruyante s’accompagnant de sueurs, toux, cyanose ou coloration bleutée des lèvres et/ou des doigts), personne qui ne respire plus, quelqu’un qui saigne beaucoup, personne brûlée, personne se plaignant d’une douleur dans la poitrine, personne présentant une paralysie, etc.

21 mars 2020

Plaquette " Coronavirus, ce qu'il faut savoir "