Fièvre

Historique

La fièvre a toujours eu une Aura de Mystère : 

* théorie « démoniaque » de la maladie, 

* rationalisme d’Hippocrate (400 ans av. JC) basé sur l’observation: notion de déséquilibre entre les 4 constituants fluides de l’organisme (« le sang, le phlegme, la bile jaune et la bile noire ») + description de plusieurs types de fièvre et proposition de traitements basés sur la diététique (écorce de saule: précurseur de l’aspirine du XIXème Siècle!)

* apparition du thermomètre au XVIème Siècle, popularisé au XIXème Siècle

* disparition des thermomètres au mercure seulement en 1999 en France ! pollution environnementale ++ (5 millions achetés par les hôpitaux entre 1995 et 1996, leur durée de vie moyenne n’excédant pas 1 mois ...!)

Définition de la fièvre

 La Fièvre est l'augmentation de la température centrale au-delà de 37,7°C d’une personne normalement couverte, dans une atmosphère tempérée et en l’absence de toute activité physique => Température supérieure à 37,5°C le matin et 38°C le soir.

Notion de thermorégulation

  • le principe de base est le stabilité: « +/- 1°C autour de 37°C » grâce à des mécanismes physiologiques d’autorégulation: production de chaleur / perte de chaleur ("thermostat" au niveau de l'hypothalamus)
  • si chute de la température => frissons, production cellulaire de chaleur (ATP), ralentissement de la circulation sanguine sous-cutanée et adaptation comportementale (vêtements, boissons chaudes, position recroquevillée)
  • si augmentation de la température => augmentation de la circulation sanguine sous-cutanée, évaporation cutanée (transpiration +/- sudation) et respiratoire

"Cycle" de la fièvre

réglage du thermostat au dessus de 37,7°C en réaction à un signal d’alarme comme une invasion virale ou bactérienne

par ex. si réglé à 40°C nécessité de produire + 2,3°C 

  • initialement pâleur et sensation de froid 
  • mise en route des mécanismes de production de chaleur (frissons, etc.) jusqu’à atteindre la valeur fixée par le  thermostat 

température maintenue en plateau à la nouvelle valeur du thermostat (par ex. à 40°C)pendant le temps nécessaire à la lutte contre l’invasion virale ou bactérienne

  • frissons en dessous de 40°C
  • transpiration au-delà de 40°C

phase de défervescence après nouveau réglage du thermostat central à la température habituelle (37,7°C)

  • augmentation de la circulation sanguine sous-cutanée: rougeur cutanée
  • accès de sueurs +/- abondantes

Moyens d'action en cas de fièvre

  • 1ère phase(frissons) => couvertures, boissons chaudes
  • 2ème phase(alternance frissons/transpiration) => boire des liquides à température ambiante ou maxi 40°C (eau, bouillons de légumes, boissons à base de jus de citron avec miel ou sirop d'érable, ...) + se couvrir si frissons ou se découvrir si transpiration (+/- poches de glace dans un tissu ou serviettes mouillées essorées sur le front, le cou, les plis de l’aine, le creux des aisselles)
  • 3ème phase(augmentation de la circulation sanguine sous-cutanée): boissons à température ambiante ou fraîches (voire sucer des glaçons), brumisation, ventilation et aération de la pièce, poches de glace ou serviettes mouillées (cf. 2ème phase)

A CHAQUE PHASE, IMPORTANCE DE LA MISE AU REPOS: 

  • digestif
  • physique
  • intellectuel