Le Système Veille / Sommeil

Les différentes phases

Le fonctionnement de l’organisme pendant 24h dépend fortement de la sécrétion par la glande pinéale des 3 hormones dérivées de la Sérotonine (Mélatonine, 6-MH et Valentonine).

 

1° sécrétion par la glande pinéale (épiphyse) des 3 hormones entre 22h à 6h 

2° décroissance entre 6h et 22h (élimination rapide de la Mélatonine et de la Valentonine mais élimination plus lente du 6-MH, qui continue à agir en cours de journée)

lors de leur diffusion dans tous les tissus organisme, les 3 hormones ont un effet de protection des cellules, du psychisme et du système neurovégétatif

Les effets des hormones du système Veille / Sommeil

Pendant le sommeil, la Mélatonine « piège » les radicaux libres oxygénés (produits par la respiration cellulaire et qui sont agressifs pour les neurones), ce qui protège les tissus nerveux

 

La Valentonine et le 6-MH modulent les sécrétions endocriniennes (hypophyse, thyroïde, thymus, surrénales, pancréas, ovaires et testicules) dont le fonctionnement est donc contrôlé par la glande pinéale. La Valentonine et le 6-MH ont des propriétés opposées, permettant de  réguler la vigilance, la pression artérielle et le tonus musculaire.

=> ENTRE 22H et 6H

La Valentonine diminue la vigilance, la pression artérielle et le rythme cardiaque, ainsi que le tonus musculaire.

=> ENTRE 6H et 22H

Le 6-MH stimule la vigilance ce qui maintient l’état d’éveil, augmente la pression artérielle et la fréquence cardiaque + stimule la contractilité musculaire

 

NB: en cas de sécrétions pinéales insuffisantes,  des troubles du sommeil augmentent le risque d’inflammation(s) et de survenue de maladies neuro-dégénératives et auto-immunes.

NB: une sécrétion pinéale excessive de Mélatonine est constatée dans les psychoses